Derniers messages

Choisir et régler sa cagoule électronique

5544 vues 0 Liké

Tout le monde sait qu'une cagoule de soudage protège des arcs électriques, des projections et de la chaleur. Mais choisir la bonne cagoule exige de prendre en compte beaucoup de critères. Un mauvais choix peut affecter votre confort, votre productivité et la qualité de votre travail. Une cagoule trop foncé, avec des distorsions, un mauvais contraste ou des problèmes de déclenchement peut vous apporter de l'inconfort, des problèmes de vue et finalement des soudures de mauvaise qualité.

Normes et classifications

Il est impératif de ne sélectionner que des cagoules aux normes CE. Leurs qualité et leurs performances sont variables, mais aucune ne vous fait prendre de risque. Il existe des classifications qui vous permettront de juger des performances d'une cagoules :

Les normes :

  • EN 166 : Spécification (qualité optique, résistance aux risques courants, risques mécaniques, résistance aux chocs/impacts). Cette norme concerne la protection extérieure en polycarbonate.

  • EN169 : Filtres pour le soudage (cagoules passives avec verre minéral).

  • EN379 : Filtres de soudage à échelon de protection variable ou à double échelon de protection (cagoules électroniques à cellule à obscurcissement automatique).

Les classes optiques :

La qualité des cristaux liquides des cellules automatiques est notée selon 4 critères, avec des notes allant de 1 à 3 (1 étant la meilleure). Ces 4 critères sont appelés les classes optiques et elles sont notifiées sur le certificat de conformité Européenne.

  • L’homogénéité de la teinte de soudage sur l’ensemble du champ de vision.

  • La diffraction de la lumière au travers de la cellule.

  • La transmission de la lumière.

  • L’angle de dépendance, plus clair, sur le bord des 4 côtés du champ de vision.

Une cagoule ayant la classification 1/1/1/1 est la plus performante. Plus le champ de vision de la cagoule est grand, plus il est difficile d’atteindre cette note.

Degré d'obscurcissement recommandé d'après la norme EN 379 :

Classe de polycarbonate :

Il existe 4 catégories de polycarbonate, en fonction de leur classement à l’impact. Ces polycarbonates peuvent être utilisés sur des lunettes, des masques, des visières, des protections de cagoule de soudage, etc.
Selon la norme, les symboles de résistance mécanique utilisés sont :

  • Pas de symbole : solidité minimale ; résistance à l’application d’une bille d’acier ? 22mm exerçant une pression de 100 N

  • F : impact à faible énergie ; résistance au choc d’une bille d’acier ? 6 mm, 0,86 g lancée à 45 m/s

  • B : impact à moyenne énergie ; résistance au choc d’une bille d’acier ? 6 mm, 0,86 g lancée à 120 m/s

  • S : solidité renforcée ; résistance au choc d’une bille d’acier ? 22 mm, 43 g lancée à 5,1 m/s

Selon la norme EN 175, ce classement B teste également l’ossature des cagoules sur des projectiles à haute vitesse, identiques à celles provenant d’une application de meulage, ou d’un retour de meuleuse.

Technologie, réglage et entretien.

Vitesse de déclenchement :

Il existe 2 technologies pour la fabrication de cristaux liquides de cagoules de soudage à déclenchement automatique :

  • Twisted Nematic : la plus courante, la plus lente à réagir, la moins consommatrice d’énergie, généralement à alimentation solaire.

  • Surface Mode : la moins utilisée, la plus rapide à détecter l’arc, la plus énergivore, uniquement à alimentation par piles.

Rétrocession des couleurs :

Le glass-pack constitué par les cristaux liquides des cagoules automatiques est généralement de couleur verdâtre. Rares sont les cellules automatiques capables de retransmettre le rendu réel des couleurs. Certaines, dotés d’une technologie Truecolor*, sont capables d’améliorer le contraste des couleurs perçues, notamment le rouge. Le rouge du bain de fusion de l’arc de soudage est donc nettement plus visible pour le soudeur, et la qualité du cordon de soudage en est améliorée. 

Nombre de capteurs :

La grande majorité des cagoules automatiques sur la marché disposent d’une détection basée sur des capteurs photo-électriques. Ces capteurs détectent l’arc de soudage et déclenchent les cristaux liquides afin de fournir une teinte foncée en quelques millièmes de seconde. La plupart des cagoules sont équipées de 2 capteurs d’arc pour pallier à l’éventuel blocage ou non-fonctionnement d’un capteur, et assurer une protection permanente à l’opérateur. Certaines cagoules automatiques disposent de 3 ou même 4 capteurs pour les plus hauts de gamme afin de fonctionner et détecter l’arc de soudage dans toutes les positions ou à très faibles ampérages.
Rares sont les cagoules automatiques disposant d’un seul et unique capteur : le risque d’obstruer l’unique système de détection, par un obstacle ou une protection extérieure trop usagée, est beaucoup trop élevé. La cagoule pourrait rester en teinte claire alors que l’opérateur a commencé à
souder. 

Boutons de réglage :

Il existent plusieurs possibilités de réglages sur les cagoules. Certaines cagoules (haut de gamme) vous donnent accès à tout les réglages, elle vous répondra au doigt et à l’œil dans toutes les conditions de soudage. Pour les cagoules moins performantes, le fabricant à choisit pour vous des valeurs auxquelles vous n'avez pas accès.

  • Teinte (shade) : A régler en fonction du procédé de soudage et de l'ampérage. Certaines cagoules ont une teinte fixe (souvent 11), vous n'aurez alors aucune possibilité de réglage. La plupart des cagoules proposent une teinte de DIN 9 à 13. Les cagoules les plus performantes permettent un réglage de DIN 5 à 13.

  • Sensibilité (sensitivity) : ce réglage permet d’ajuster le déclenchement de l'obscurcissement en fonction de l’environnement. On augmentera la sensibilité si on soude dans un atelier sombre. On abaissera la sensibilité dans le cas d'une opération de soudage en extérieur, exposé au soleil.

  • Délai (delay) : Lorsqu'on arrête de souder, le bain est encore en fusion. Il est alors encore susceptible d'éblouir. Ce réglage permet de différer le délai de retour en teinte claire. Plus l'ampérage sera élevé, plus le délai sera long.

  • Soudage/meulage (welding/grinding) : Cette fonction permet de bloquer la cagoule en teinte claire pour effectuer des travaux de meulage.

Les boutons peuvent être placés à l’intérieur ou à l'extérieur de la cagoule. Chacune des deux solutions a ses avantages et ses inconvénients.

  • A l'intérieur : les boutons sont protégés des chocs, les risques de panne liés à une chute ou un choc sont limités. Les réglages sont plus difficiles, vous serez obligé d'enlever votre cagoule et vos gants pour régler votre cagoule.

  • A l'extérieur : le réglage des certains ou de tout les paramètres sont facile et accessible. Les boutons sont vulnérables en cas de choc.

Remplacement de la protection polycarbonate :

Certaines marques ont fait le choix de ne pas concevoir de face avant détachable sur leurs cagoules  : le polycarbonate de protection extérieure doit être enlevé et remplacé par l’intérieur de la cagoule. Ce dispositif permet de conserver une étanchéité parfaite et une intégrité intacte de l’ensemble des pièces de la cagoules lors de l’entretien de la cagoule. Les faces avant détachables présentent malheureusement très souvent un double inconvénient :

Elles se déforment suite à l’exposition répétée aux projections et à la chaleur provenant de l’arc de soudage (risque de projections sur l’extérieur de la cellule électronique).

Elles augmentent le risque d’un mauvais assemblage par le soudeur lors du changement de polycarbonate : risque d’éblouissement de l’opérateur.

Réglage du serre-tête :

Certaines cagoules ont un réglage longitudinal. Il permet d’ajuster la profondeur du serre-tête. Il est possible d’ajuster sur plusieurs centimètres (en avant et en arrière) les 2 points d’attaches latéraux du serre-tête. Ce réglage de profondeur facilite le port des lunettes à verres correcteurs.

Accessoires et options

Visions latérales :

Les visions latérales disponibles sur certaines cagoules sont généralement en polycarbonate teinté en DIN 5. Cette teinte DIN 5 permet au soudeur de voir clairement au travers et d’avoir une vison à 160 degrés de son environnement proche : sécurité renforcée et confort accru.
La teinte DIN 5 est une teinte de sécurité : elle bloque les rayons UV et infrarouges : il n’est pas possible de recevoir un coup d’arc au travers de ces ouvertures latérales.

Loupes :

Il est possible d’insérer une loupe dans le cadre de maintien de la cellule automatique à l’intérieur de certaines cagoules. De dimensions 105x50mm, les loupes sont disponibles en plusieurs corrections : +1.00, +1.50, +2.00 et + 2.50. Les loupes adaptables permettent une soudure de précision et un éventuel remplacement des lunettes de correction du soudeur .

Garantie et recyclage.

La plupart des cagoules sont garanties 1 an ou 2 ans. Choisissez une marque et un vendeur proposant une gestion facile des interventions sous garantie.

Les cellules électroniques en fin de vie doivent être recyclées.

Tags : Cagoule , Teinte
Posté dans: Protection du soudeur

Laissez un commentaire

Se connecter pour commenté