Derniers messages

Le soudage manuel à l'électrode enrobée

174 vues 0 Liké

      

          1. Principe

       

    Le soudage à l'électrode est aujourd'hui encore le procédé de soudage le plus employé. Un apport de chaleur intense est crée par un arc électrique qui circule entre la pièce et l'électrode. Cette énergie permet de fondre les bords des pièces à souder. En se consumant, l'âme de notre électrode crée un apport de métal. L'enrobage de l'électrode permet de protéger le bain de fusion des impuretés de l'air durant le soudage et la solidification de celui-ci. 

                                  

                      

                                

            

    2. Domaine d'applications

           

         

                

                 

    3. Composition d'une installation de soudage

          

  - Une source de courant : Générateur à courant continu (20A < I < 500A) à intensité constante.

  - Une tension à vide supérieur à 85 volts. Si la tension à vide est trop faible, l'amorçage sera difficile, ou impossible.

  - Une pince porte-électrode

  - Un câble de masse 

                

          

    4. Constitution d'une électrode classique

        

    L'âme: fil métallique plein, de nature voisine du métal de base (acier non-alliés et inoxydable), exception pour le soudage des fontes (âme en Nickel).

        

    L'enrobage: entoure l'âme sur toute la longueur excepté la partie terminale pour assurer un bon contact électrique avec le porte-électrode. L'extrémité opposée est meulée pour permettre le court-circuit avec la pièce et faciliter ainsi l'amorçage. Il est constitué de matières minérales ou organiques.

          

     

    5. Intensité de soudage

        

  Pour connaître l'intensité de soudage à utiliser, il suffit d'appliquer cette formule :

                               I = 50 x (ᴓ de l'électrode - 1)

         

  Au contraire, si l'on veut connaître le diamètre de l'électrode :

                              ᴓ de l'électrode = I/50 + 1

                      

    6. Avantages/Inconvénients

        

Posté dans: Soudage MIG, Soudage TIG

Laissez un commentaire

Se connecter pour commenté