Derniers messages

Comment traiter les fumées de soudage ?

2384 vues 0 Liké

Comment traiter les fumées ?

     I- Explications

Dans le domaine de la soudure, il vaut mieux éviter de respirer les fumées renvoyées par la fusion du métal car elles sont porteuses de nombreux risques.

C'est pour cela qu'aujourd'hui il existe des solutions innovantes permettant de réduire au maximum l'inhalation de celle-ci.

Conséquences dues à l’inhalation de la fumée :

Toutes ces solutions possèdent des inconvénients, c'est pourquoi il existe différentes possibilités afin de se protéger des fumées.

      

     II- Solutions

1. La cagoule ventilée

       

Cette cagoule est un moyen assez simple permettant de filtrer une partie des fumées grâce à une unité de filtration positionnée dans le dos du soudeur. Celle-ci permet de filtrer au maximum les particules nocives à notre organisme.

Malheureusement, ce système permet seulement à l'utilisateur d'être protégé, les autres utilisateurs ne sont eux, en revanche, pas protégés.

                      

                        

2. La torche aspirante

                                          

La torche aspirante se traduit par un fonctionnement assez simple d'utilisation.

Le faisceau est composé de 5 gaines :

     - L'alimentation électrique

     - Le circuit de refroidissement

     - Le fil d'apport

     - La gâchette de commande

     - Le gaz de protection

              

Toutes ces gaines sont entourées par une évacuation de fumée. Lorsque l'on soude, les fumées sont aspirées par cette gaine et donc en conséquence ne sont pas respirées par l'utilisateur.

La position de la torche conditionne la captation de la fumée, elles peuvent s'échapper en fonction du positionnement du soudeur. De plus, le poids et la taille de la torche ne sont pas appréciés de tous.

                 

                                

                    

                

3. Le bras aspirant

        

Le bras d'extraction représente de loin le moyen le plus efficace d'enlever les fumées des processus de soudure, de découpe et de meulage. Ce système appartient également à la catégorie d'extraction à la source, les bras pouvant être placés au plus près du processus de soudure actif. Les fumées peuvent être capturées uniquement à la source, puis extraites dans le bras d'extraction. Tant que l'utilisateur fait régulièrement suivre le bras suivant l'avancée de son travail la captation est efficace, mais lorsque les soudures sont longues ou lorsque le soudeur ne déplace pas le bras, les fumées ne sont pas captées, ce qui enlève toute utilité à ce système.

                

                   

                        

                    

              

                 

                     

4. La table aspirante

                            

Le système d'extraction par table aspirante extrait directement, par la surface de travail, les fumées et la poussière de la zone de respiration des soudeurs.

Les fumées de soudures montent très rapidement et peuvent être captées très efficacement en combinant une aspiration et un refoulement.

L'inconvénient vient cette fois du fait que la table aspirante ne convient pas si vous travaillez avec des pièces métalliques de grande envergure.

                 

                      

                                 

                                  

                                  

                          

5. Le système DILUTER

       

L'extraction à la source et les hottes ne sont pas toujours une option, c'est le cas par exemple, lors du traitement de pièces trop volumineuses pour être couvertes par des bras d'extraction, dans l'industrie navale et du transport, en cas de déplacements fréquents des soudeurs.

C'est pourquoi il existe un système de filtration général qui contrôle les fumées de soudure dans les grands espaces : LE SYSTEME DILUTER.

Cette solution est parfaitement adaptée aux ateliers disposant de plusieurs processus de soudure, d'activités changeantes, de transport par grue et où les conduites sont difficiles à installer.

Le résultat : une réduction de la concentration des fumées et un environnement de travail plus propre !

En vain, ce système possède un inconvénient majeur : un prix conséquent. Mais il possède aussi un avantage qui est loin d'être négligeable, l'air aspiré dans l'atelier n'est pas rejeté dehors, il est tout simplement filtré et recyclé dans l'atelier.

          

                

Posté dans: Protection du soudeur

Laissez un commentaire

Se connecter pour commenté